-->
02 août 2016

Arles, un train fantôme, des monstres, des ovnis, un poney magique, un squelette

Coups de cœur aux Rencontres de la Photographie d’Arles cette année, pêle-mêle…

Comme toujours des lieux méga-chouettes où se prélasser par cette chaude température

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Atelier des forgesTransats imprimés à l’Atelier des Forges au plafond dessossé

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Le nonante neufPoufs sur faux gazon où se vautrer à l’espace Nonante Neuf

 J'ai aimé être surprise par des installations originales…

Le «Musée-Carton» (Espace Nonante Neuf au Parc des Ateliers) en fait partie.
Cette espèce de train-chateau fantôme tout de carton est un délire régressif d’Augustin Rebetez.

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Musée carton Augustin Rebetez"Musée-Carton" d'Augstin Rebetez

Là-bas, on peut faire vibrer un zombie avec le bout de son pied (j’adore !),...

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Musée carton Augustin Rebetez Zombie Shaking

...on peut baver d'envie devant l'appareil reflex que Satan a eu pour son dernier anniv’,

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Musée carton Augustin Rebetez Satan Reflex

et puis si on leve la tête, on aperçoit des épouvantails d’oiseaux menaçants (en carton) qui volent au beau milieu d'une structure métallique (cartonnée) ! Dingo dingue!

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Musée carton Augustin Rebetez 2

 J’ai ri à l’expo «Parfaites Imperfections» (Palais de l’Archevêché) où la collection d’Erik Kessels mélange astucieusement les images pour créer des mondes tantôt absurdes, tantôt féériques.

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Parfaites Imperfections Kent Rogowskiau PuzzlePoney-magique-fleuri dans le regroupement de puzzles mêlés par Kent Rogowskiau (chouette idée !)

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Parfaites Imperfections Erik Kessels Couvertures Arc en cielArc-en-ciel sans fin avec des couvertures de livres sur un même thème Rainbow

Petit tour par «Monstres, faites-moi peur» (Grande Halle au Parc des Ateliers) où les bouilles de monstres de Série Z s’affichaient sur un beau mur moutarde.

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Monstres Faites moi Peur Famous Monsters King Kong

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Monstres Faites moi Peur Famous MonstersCe loup-garou d'une couverture de «Famous Monsters» n'est-il pas horriblement craquant?

Penser fort fort à Nathalie Lété en passant devant ce gigantissime et merveilleux squelette viandeux du magazine ToiletPaper (Atelier des forges au Parc des Ateliers).

110 Blog Rencontres de la Photographie Arles 2016 Toiletpaper

Et puis à l’espace des livres, découvrir «Photos souvenirs» de Carolle Benita et ne pouvoir que vous le conseiller : photos criblées de paillettes, invités de mariés poinçonnés de fils, visages grillagés au DMC. Ce bouquin c'est une mine d’idées brillantes pour qui veut donner à ses photos de famille plan-plan un bon coup de méméitude déjantée !

110 Blog Livre Photographie Photos souvenirs Carolle Benitah 2«Photos souvenirs» de Carolle Benita, Editions Kehrer

110 Blog Livre Photographie Photos souvenirs Carolle Benitah

Et puis, si vous êtes par là-bas, n’oubliez pas d’aller visiter le nouveau lieu près de la gare «Ground control» où l’ancienne voie de chemin de fer passe entre des images d’ovni !

(l'édition de l'année passé, c'est par là...)

Posté par Sallyline à 18:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 juillet 2016

Mistral camarguais

109 Blog Camargue Mistral Plage Kitesurf

Quelques jours pour explorer la Camargue et la Provence, les cheveux en pagaille emportés par un mistral déchaîné, le sable qui tourbillonne dans l’air et une grande sensation de liberté.

109 Blog Camargue Mistral Plage Caravane

109 Blog Camargue Mistral Lunettes Dune

109 Blog Camargue Mistral Plage Dune

109 Blog Camargue Mistral Plage Sable Piemanson

109 Blog Camargue Mistral Plage Piemanson

L’occasion de faire un détour par deux dépôts-ventes provençaux de la région et de vous les présenter.

D’abord le «Dépôt Vente de Mollégès» appelé aussi sur Internet «Provence Dépôt vente».

109 Blog Dépôt Vente Mollégès Provence Brocante Antiquaire«Dépôt Vente de Mollégès »-44 Route de Saint-Rémy-13940 Mollégès Gare

Attirée par le nom, je m’attendais à du provençal, du typique, des santons XIXème et des cigales seventies. Point du tout.
L’endroit vaut surtout la peine pour la petite cour devant qui propose des vieilles pierres, fontaines, bassins et statues pour l’extérieur.

109 Blog Dépôt Vente Mollégès Provence Brocante Antiquaire Fontaine

A l’intérieur, c’est un dépôt vente classique, très propre mais malheureusement qui manque un peu de caractère et de charme.

109 Blog Dépôt Vente Mollégès Provence Brocante Antiquaire 2

109 Blog Dépôt Vente Mollégès Provence Brocante Antiquaire Vaisselle

 Deuxième arrêt au «Grenier Provençal».

109 Blog Dépôt Vente Grenier Provençal Provence Cavaillon Brocante Antiquaire Vaisselle«Grenier provençal »-130 Avenue de l'Isle-sur-Sorgue-84300 Cavaillon

Et là pareil, en voyant le nom, je voyais déjà les oliviers centenaires sur le parking, l’odeur de lavandin tout ça tout ça…
Loupé là encore.

109 Blog Dépôt Vente Grenier Provençal Provence Cavaillon Brocante Antiquaire Entrepôt

J'ai découvert un entrepôt sombre à la Emmaus, rempli de bibelots poussiéreux avec l’avantage de trouver de petits prix et quelques objets insolites qui valent sans doute la visite.

109 Blog Dépôt Vente Grenier Provençal Provence Cavaillon Brocante Antiquaire Fauteuil barbierTrois fauteuils de barbiers entre deux armoires rustiques

A noter tout de même la belle collection d’albums anciens pour enfants à 50cts pièce…

Parfois, la chine s'avère décevante, c'est le jeu!
Si vous connaissez de bonnes adresses d'antiquaires, brocanteurs, dépôts-vente de Provence, n'hésitez pas à les partager ici...

Je vous réserve par contre dans le prochain post la découverte d’une super ville provençale de la brocante, à suivre...

Posté par Sallyline à 11:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 août 2015

Jouer à l’Arlésienne en tropéziennes

Les photos des Etats-Unis attendront, je partage avec vous mes quelques jours passés à Arles pour les Rencontres de la photographie.

82 Rencontres de la photographie Arles 2015

Sélection d’instants hors du temps, ne vous attendez pas à avoir une liste exhaustive de mes visites d’expos.

82 Rencontres de la photographie Arles Mame-Diarra NiangDétail de couleurs des images de Mame-Diarra Niang (Parc des Ateliers au Magasin Electrique)

Il y a eu de chouettes moments paisibles sur un vieux fauteuil à l’odeur de cuir sous la lumière d’une grande verrière (Parc des Ateliers, bâtiment désaffecté)…

82 Rencontres de la photographie Arles Janet Cardiff Parc des Ateliers

Dans l’étrange Eglise noirâtre des frères prêcheurs se coucher sous le chœur face à une gigantesque image so shocking de Martin Parr…Blasphème délicieux…

82 Rencontres de la photographie Arles Martin Parr Eglise des frères prêcheurs

82 Rencontres de la photographie Arles Martin Parr Eglise des frères prêcheurs 2Exposition «MMM  par Martin Parr et Musique Matthieu Chedid

Feuilleter des livres à n’en plus finir…

Aimer celui-ci qui traite des photographies retravaillées à même le support papier…

82 Rencontres de la photographie Arles Parc des Ateliers Livre Eyemazing SusanPhotographies brodées extraites du livre «Eyemazing Susan"

…et imaginer celui-là sur les étagères de ma bibliothèque immortalisant dans des mises en scènes léchées de sales gamins bourgeois diaboliques!

82 Rencontres de la photographie Arles Parc des Ateliers Livre Julie Blackmon HomegrownExtrait du merveilleux album «Homegrown» de Julie Blackmon

 Jouer la mélomane dans la pénombre d’un atelier en ruines (montez le son)…

Janet Cardiff, «The Forty Part Motet» au Parc des ateliers : installation sonore, 40 voix, 40 hauts parleurs

Etre remuée par l’œuvre « Déserteurs » de Stéphanie Solinas.
Des tas de petites reproductions de portraits qui ornent les tombes et s’effacent irrémédiablement avec le temps photographiées ici comme un dernier hommage aux défunts avant une disparition pour toujours…

82 Rencontres de la photographie Arles Parc des Ateliers Stéphanie Solinas Déserteurs«Déserteurs» de Stéphanie Solinas (Parc des Ateliers au Magasin Electrique)

Et puis passer avant de partir par l’Abbaye de Montmajour pour une dernière exposition. Faire MA photo d’artiste, un moment partagé entre une maman et sa petite/grande fille…

82 Rencontres de la photographie Arles Maman et sa fille

 

Posté par Sallyline à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 avril 2015

Se replier sur soi à l'intérieur d'un Sunburst sur fond de mer houleuse

 

Partir à la mer avec les copines pour oublier l'angoisse des derniers jours de travail dans un magasin vide.

Aimer particulièrement crocheter en solitaire derrière la vitre de la véranda bercée par le bruit lancinant du déferlement des vagues.

77 Crochet Sunbusrt face à la mer

77 Crochet Laine Sunbusrt face à la mer

Avoir la curieuse impression de vivre ces quelques jours dans une bulle aux teintes de mon projet crochet du moment (CAL du blog: "Elle a le fil, elle a tout compris").

77 Projet CAL Sunburst Crochet Plan

77 Sunburst Crochet devant la mer

Partout, être entourée de ces couleurs que j'ai pourtant choisies il y a plusieurs semaines comme si j'avais préssenti à l'époque que ce projet allait trouver tout son sens ici.

77 Mes pieds à la mer sur les falaises

77 Vue sur la mer

Dévorer les petits-déjeuners au goût sucré de torsades caramélisées et confiture de fruits rouges.

77 Petit Déjeuner de vacances

Me sentir bien là où je suis, l'environnement en adéquation avec mes émotions du moment.

77 Mes pieds à la mer sur les rochers

Et puis me souvenir de l'image troublante de cet homme que j'ai observé, face à la mer, impassible, comme seul au bout du monde...

77 Mer seul bout du monde

Posté par Sallyline à 09:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 février 2014

Escapade Marseillaise

 

Pour quelques jours s'échapper vers la citée phocéenne.

S'enthousiasmer de voir un début d'abécédaire au point de croix, inopportun mais à l'allure si familière, sur une façade d'immeuble défraichie, rue du Coq.

34 ABC au point de croix à Marseille

Esquisser un sourire devant un tendre graffiti de circonstance. Imaginer que le biker à la grosse pétaradeuse noire juste devant en est l'auteur.

34 Marseille Veux-tu être am valentine

Se réjouir de voir encore de belles devantures de librairies au noms exquis et se répéter plusieurs fois la phrase anglaise d'un graff' fifties ("Problem is all inside your head she said to me...and I guess she probably was right"), dans le quartier underground de La Plaine.

34 Quartier de la plaine Marseille

Profiter longuement du calme des Calanques et essayer de se souvenir de toutes ces nuances de bleu...

34 Calanques de Marseille

Et puis dénicher sur une brocante de dimanche matin un petit trésor pour la chineuse-couturière que je suis.

Un manuel "La joie de coudre" des années 50 offert à M. Morisset, habitant Marseille Les Chartreux, le 8 Juillet 1958, pour l'achat d'une machine à coudre Singer pour sa femme.

34 La joie de coudre Singer

Le reçu glissé à l'intérieur indique la valeur de l'engin révolutionnaire laissé à son nouveau propriétaire pour la coquette somme de 96000 francs payée en 12 mensualités...

34 La joie de coudre Singer 2

La brochure, délicieusement rétro, désuète, et un brin machiste accompagne les jeunes couturières dans leurs premiers pas avec leur machine.

Le texte est croustillant pour les "ménagères du futurs plus affirmées" que nous sommes aujourd'hui.

34 La joie de coudre Singer 3

Je vous laisse apprécier quelques morceaux choisis :

"Vous êtes devenue l'heureuse propriétaire d'une machine à coudre SINGER, la plus perfectionnée des machines à coudre existantes. Cette brochure est destinée à vous familiariser avec votre SINGER en vous en révélant tous ses secrets et toutes ses ressources. [...]
Nous espérons ainsi contribuer à mieux vous servir dans cette tâche noble, privilège de la Femme : la Couture"

"Cette machine à coudre SINGER vous appartient. [...]
Elle est à votre service, prête à créer, entretenir ou rénover. Nerveuse, vive, laborieuse, votre jolie machine Singer pique, brode et reprise pour enrichir votre foyer."

"Depuis l'Antiquité, la couture a toujours été un moyen d'expression propre à la femme. [...]
SINGER, en mettant, dès 1851, la machine à coudre à la portée de tous, a rendu au monde un service inappréciable."

Quand on voit les notices succinctes que nous délivrent les fabricants aujourd'hui, ces belles documentations couleurs remplies d'astuces et de schémas bien expliqués me rendent bien nostalgique!

Posté par Sallyline à 19:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 septembre 2013

En suivant la route des Côtes du Rhône

 

Envie de s'évader loin de tout.
Nous sommes partie entre Drôme provençale et Vaucluse, sur la route des Côtes du Rhône.

De partout il y avait des volets et des façades colorés, du vert, du rose, bleu, jaune...

17 La route des Cotes1

17 La route des Cotes2

17 La route des Cotes3

...une nature foisonnante, des murs de pierres chaudes, des toitures aux tuiles si caractéristiques de la région laissant entrevoir ça et là la cime des cyprès...

17 La route des Cotes4

17 La route des Cotes5

17 La route des Cotes8

...l'odeur de la lavande et des herbes aromatiques...

17 La route des Cotes6

...et puis perchée en haut d'un rocher, un petit tabouret insolite posé là pour le prochain promeneur, une invitation à la contemplation solitaire des champs de vignes.

17 La route des Cotes7

En rentrant, nous nous sommes fait un festin de trois petits pots de tomates séchées, tapenade noire et olivade verte à l'ail et au basilic, l'esprit encore là-bas.

17 La route des Cotes9

Posté par Sallyline à 22:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,