-->
08 avril 2014

Dansons la capucine

 

Quelques jours plus tard dans le calendrier de l'Avant-Pâques (voir explication sur ce post)

Pour les escapades de ma binôme, j'ai confectionné un porte-étiquettes à bagage en simili rose d'un côté...

40 Etiquette porte bagage

...et à petits pois blancs au verso.

40 Etiquette porte bagage pois

Elle transportera ainsi un peu de moi à chacune de ses échappées lointaines.

Est arrivée chez moi en échange une merveilleuse broderie ancienne aux motifs charmants chinée sur un vide grenier breton.
Une petite bobine verte tirant sur le turquoise accompagnait la toile pour me permettre de terminer l'ouvrage de cette brodeuse d'un temps passé.

40 Broderie ancienne fillettes robes

J'aime tout particulièrement le charme suranné de ces hommes en costumes et hauts-de-forme tenant par la main ces jeunes femmes aux robes à volants bouffantes dans une ronde endiablée.

Broderie ancienne fillettes (1)

La trame de fond granuleuse (un lin sans doute?) porte sur elle les traces du temps et véhicule le souvenir d'une autre époque.

Broderie ancienne fillettes (2)

Popeline a bien cernée semble-t-il mon amour pour les vieilles dentelles et travaux d'aiguilles qui transportent avec eux toute une histoire et l'atmosphère d'antan.

Si vous voulez toujours voter pour moi, c'est par là que ça se passe. Merci à vous...


01 avril 2014

Sardine pomponnée

 

1er jour du calendrier de l'Avant-Pâques (voir explication sur ce post)

Un 1er avril, comment ne pas commencer avec un cadeau à l'allure poissonneuse?

Voilà bien longtemps que j'imaginais un poisson volant rembourré de molleton.
Pour l'occasion j'ai décidé de coudre une sardine, demoiselle frétillante sous un pompon de tulle à la couleur saumonée.

39 Poisson d'avril Sardine en tissu

Le dessin de la sardine n'est pas de moi mais de l'artiste peintre animalier breton Armel Bonneron.
Sa sardine stylisée m'a plu immédiatement et j'espère qu'il ne m'en voudra pas d'être tombée sous son charme et de l'avoir ainsi détournée pour un cadeau désintéressé.

39 Poisson d'avril Sardine en tissu tulle

En la voyant, Popeline (ma binôme bretonne) a dit "J'adore la petite sardine, foi de fille de pêcheur je n'en ai jamais vu d'aussi coquette!"...je pense qu'elle la trouve chouette!

De Popeline, j'ai reçu quatre poissons alignés dignes d'une boite de conserve à l'huile d'olive et deux niniches pour les accompagner (spécialité gourmande au caramel de Quiberon). Cette petite enfilade d'anchois à la police industrielle me plaît énormément.!

39 Poissons et niniches

Posté par Sallyline à 22:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mars 2014

Calendrier de l'Avent-Après ou le Calendrier d'Avant-Pâques

 

En novembre dernier, suite aux conseils enthousiastes d'une cliente, je me suis inscrite sur un forum de passionnés de loisirs créatifs.

En vagabondant d'un post à l'autre, je suis tombée sous le charme de l'idée d'un des sujets du forum : il fallait créer pour une autre participante du forum un calendrier de l'Avent avec de petits cadeaux faits avec amour.

Il était malheureusement trop tard pour moi pour participer mais je décidais de suivre le post avec attention et d'intervenir.
A ma grande surprise, cela fut pris pour une participation et mon pseudo fut tiré au sort pour composer un binôme avec "Popeline" (pseudo qui me plut aussitôt vous vous doutez bien)

Après quelques messages échangés, Popeline et moi décidâmes d'un commun accord de nous laisser du temps et de faire plutôt un calendrier de l'Avent-Après, un calendrier d'Avant-Pâques qui irait du 1er avril au 30 avril avec chaque jour, sur le même principe un petit cadeau fait ou acheté pour l'autre.

Ainsi commença cette aventure.

Depuis cinq mois, je cherche dans les magasins, brocantes, merceries des cadeaux qui pourraient lui plaire et confectionne des petites choses pour elle.

Voici l'ensemble des petits paquets numérotés partis de chez moi pour le Morbihan, près de l'océan, il y a quelques jours.

38 Calendrier de l'Avent Cadeaux

Je vous présenterai ici ce que j'ai créé pour elle au fur et à mesure des ouvertures des paquets pour ne pas lui gâcher la surprise si elle venait à fureter par ici.

Et puis, voyez un peu les paquets qui m'attendent... Je sens que ce mois d'Avril va me plaire!

38 Cadeaux reçus

Posté par Sallyline à 19:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mars 2014

Emincées de gomme

 

"Graver sur gomme", cela me trottait dans la tête depuis déjà pas mal de temps et puis, il y a peu, j'ai tenté l'expérience.

J'ai d'abord acheté le matériel nécessaire pour débuter : un assortiment de gouges avec un manche en bois adaptable et les fameuses plaques de gomme (difficiles à trouver), le tout chez Boesner, vendeur d'articles en Beaux-Arts et Loisirs créatifs.

Après quelques recherches sur le sujet, je me suis lancée et j'ai entamé la belle surface lisse qui se présentait à moi.

Quelques épluchures plus loin, mon logo "Bal des oursonnes" renaissait en sculpture à plat sous la lame affûtée de mon nouvel outil.

37 Gravure gomme Bal des oursonnes

J'avais envie d'un animal pour mon second essai, et je choisis l'un de mes animaux fétiches: le rhinocéros.

Creuser, évider, aplanir... C'est amusant de voir naître son tampon sous l'effet de pressions plus ou moins appuyées du tranchant de la lame sur ce matériau moelleux qu'est la gomme.

37 Gravure gomme Rhinocéros1

Les contours se dessinent, certaines parties prennent du volume en même temps que l'animal prend vie.

37 Gravure gomme Rhinocéros2

 Arrive enfin le moment tant attendu de l'essai final à l'encre. Le tampon se pare de couleurs...

37 Gravure gomme Rhinocéros et Bal des oursonnes

Ces premiers résultats sont plutôt concluants, l'activité est ludique et devient pour moi vite addictive. Je vous montrerai au fur et à mesure mes nouvelles créations.

Cette semaine, je me suis aussi inscrite à un "Concours de Blogs créatifs" organisé par le renommé site "Marie Claire Idées".

Si vous voulez me donner un petit coup de pouce et que vous aimez me suivre, vous pouvez voter pour "Le Bal des Oursonnes" en cliquant sur l'image ci-dessous puis sur "Je vote" (un vote par jour et par personne).
D'avance, un grand merci...

37 Concours Blogs créatifs 2014 Marie Claire Idées

D'autres blogs très sympas sont à découvrir dans les autres pages des participants de cette édition.

Posté par Sallyline à 12:51 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mars 2014

A petits petons

 

Craquer complètement pour un sublime liberty rose et imaginer immédiatement des petits chaussons pour la fillette de mon amie qui vient de naître.

36 Chaussons bébé couture

L'associer à une polaire vieux rose bien douce pour les petits pieds et à deux lacets de satin couleur bonbon.
Coudre une guirlande de fanions dans les mêmes tons avec des lapins, des pois et des rayures.

36 Chaussons bébé couture 2

Décidément, me dire que j'aime vraiment cet imprimé et qu'un petit sac printanier à mon épaule avec ces fleurettes ne serait pas pour me déplaire...

36 Liberty chaussons bébé

Posté par Sallyline à 18:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

10 mars 2014

Interlude pastel

 

Le tapis au crochet vert d'eau (commencé ici) avance à petits pas, chainette après chainette, bride l'une derrière l'autre.
Il atteint pour le moment le diamètre honorable de 40cm pour finir en un beau napperon de 1m20. Il me reste donc du travail...

35 Tapis crochet Phildar

Retour de brocante avec de nouvelles belles aiguilles pastels métalliques pour ma collection.
Mention spéciale au crochet rose fluo qui pique les yeux.

35 Aiguilles à tricoter vintage pastel

Et puis, trouvée sur cette même brocante une petite merveille vintage qui me faisait de l'oeil depuis un moment (voir post de l'année dernière).

35 Ma cousette bleue turquoise

Le vendeur qui n'avait sur son stand que des trains et des jouets pour garçons virils était désespéré d'avoir en sa possession ce jouet pour "fillette" (dixit ce brave homme) qui nuisait à son image en quelques sorte et dont il voulait se débarrasser.
Hop, ni une ni deux après petite négociation, dans mon cabas cette mignonne petite machine à coudre années 50 pour enfants en bakélite bleu turquoise avec plateau et roue en métal.

Créées dès 1947 par les Etablissements marseillais Jean Pallier sous le nom de "Piquekou" tout en tôle peinte au début, ces petites machines sont devenues "Ma Cousette" par la suite et ont revêtu le nouveau matériau à la mode : le plastique coloré.

35 Ma cousette bleue turquoise 2

Celle-ci fonctionne à pile et possède trois positions : Arrêt, marche et marche avec lumière.

Il faut que je la nettoie car elle est encore "dans son jus" pour le moment mais je ne pouvais résister plus longtemps au plaisir de vous montrer ma charmante acquisition.

Posté par Sallyline à 09:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 février 2014

Escapade Marseillaise

 

Pour quelques jours s'échapper vers la citée phocéenne.

S'enthousiasmer de voir un début d'abécédaire au point de croix, inopportun mais à l'allure si familière, sur une façade d'immeuble défraichie, rue du Coq.

34 ABC au point de croix à Marseille

Esquisser un sourire devant un tendre graffiti de circonstance. Imaginer que le biker à la grosse pétaradeuse noire juste devant en est l'auteur.

34 Marseille Veux-tu être am valentine

Se réjouir de voir encore de belles devantures de librairies au noms exquis et se répéter plusieurs fois la phrase anglaise d'un graff' fifties ("Problem is all inside your head she said to me...and I guess she probably was right"), dans le quartier underground de La Plaine.

34 Quartier de la plaine Marseille

Profiter longuement du calme des Calanques et essayer de se souvenir de toutes ces nuances de bleu...

34 Calanques de Marseille

Et puis dénicher sur une brocante de dimanche matin un petit trésor pour la chineuse-couturière que je suis.

Un manuel "La joie de coudre" des années 50 offert à M. Morisset, habitant Marseille Les Chartreux, le 8 Juillet 1958, pour l'achat d'une machine à coudre Singer pour sa femme.

34 La joie de coudre Singer

Le reçu glissé à l'intérieur indique la valeur de l'engin révolutionnaire laissé à son nouveau propriétaire pour la coquette somme de 96000 francs payée en 12 mensualités...

34 La joie de coudre Singer 2

La brochure, délicieusement rétro, désuète, et un brin machiste accompagne les jeunes couturières dans leurs premiers pas avec leur machine.

Le texte est croustillant pour les "ménagères du futurs plus affirmées" que nous sommes aujourd'hui.

34 La joie de coudre Singer 3

Je vous laisse apprécier quelques morceaux choisis :

"Vous êtes devenue l'heureuse propriétaire d'une machine à coudre SINGER, la plus perfectionnée des machines à coudre existantes. Cette brochure est destinée à vous familiariser avec votre SINGER en vous en révélant tous ses secrets et toutes ses ressources. [...]
Nous espérons ainsi contribuer à mieux vous servir dans cette tâche noble, privilège de la Femme : la Couture"

"Cette machine à coudre SINGER vous appartient. [...]
Elle est à votre service, prête à créer, entretenir ou rénover. Nerveuse, vive, laborieuse, votre jolie machine Singer pique, brode et reprise pour enrichir votre foyer."

"Depuis l'Antiquité, la couture a toujours été un moyen d'expression propre à la femme. [...]
SINGER, en mettant, dès 1851, la machine à coudre à la portée de tous, a rendu au monde un service inappréciable."

Quand on voit les notices succinctes que nous délivrent les fabricants aujourd'hui, ces belles documentations couleurs remplies d'astuces et de schémas bien expliqués me rendent bien nostalgique!

Posté par Sallyline à 19:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 février 2014

Du vieux vs du neuf

 

Retour de chine avec sous le bras deux magnifiques napperons brodés.
J'ai également agrémenté mes collections de crochets métalliques colorés et d'aiguilles à tricoter pastels de trois nouveaux spécimens.

33 Napperons chinés

Admirez donc ce merveilleux bleu/vert menthe (couleur fétiche du moment) piqué de croix saumonnées...

33 Napperons chinés3

...et ce jaune citron électrisé de délicieuses paquerettes des champs.

33 Napperons paquerettes chinés

J'ai aussi fait les soldes dans un lieu nettement plus moderne (Galeries Lafayette quand tu nous tiens!) et déniché de bien belles choses de la nouvelle collection d'une marque totalement démente que GL distribue dans sa quasi totalité : Paperchase.

33 Carnets et sticky notes

Je suis revenu avec de beaux carnets cartonnés à lignes noires, un "cookie cutter set" en forme de coeur, des pinces en bois avec des animaux de la forêt adorables et un fantastique "Sticky notes Sewing Machine" rempli de post-it motif machine à coudre.

33 Carnets et sticky notes machine à coudre

En plus de ses nombreux "Sticky notes", Paperchase propose aussi de sympathiques blocs-notes de listes dans lesquels on peut répertorier les livres lus ("Bookshelf Book Journal"), ses recettes de goûters adorés ("Taking tea recipe Book"), les projets en cours, etc...

Posté par Sallyline à 13:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

"En-cours" de début d'année

 

Des "en-cours" qui fourmillent de partout en ce mois de janvier.
Trouver le peu de temps pour entamer, avancer mais pas vraiment pour finir.

Pour vous faire patienter avant la présentation de choses finies, voici un avant goût de ces projets qui me suivent partout ces dernières semaines, ces "entamés" que je traine tour à tour comme des boulets mais chéris quand je peux leur consacrer quelques instants précieux.

Les prémices d'un tapis au crochet vert menthe à l'eau.

32 Tapis crochet Phildar

Un long travail que j'avais déjà débuté avec une autre laine qui n'allait pas. Retour donc à la case départ!
Actuellement au dixième rang, cette petite beauté compte au final pas moins de quarante-six rangs et près d'un mètre vingt de diamètre...

Un canevas magnifique trouvé sur une brocante qui va se transformer en un beau coussin kitschissime. Le canevas n'étant pas terminé, je m'acharne depuis plusieurs mois à retrouver les bonnes couleurs et à combler les trous.

32 Canevas cerf

Le bleu et le jaune pâlichon du ciel ne me convenaient pas, je les remplace au passage par un beau jaune lumineux légèrement moutardé et un gris mystérieux.

32 Canevas cerf2

Au fait, saviez-vous que le point de canevas est indémontable?
Armée de ciseaux ultra costaud, pestant à chaque nouveau fil jaillissant, je suis parvenu à enlever à grand-peine les petits points qui ont sans doute demandé pas mal de temps à sa première propriétaire.

32 Canevas cerf3

J'adore cette petite précision écrite à la main en bas du canevas "retouché main", elle en fait son charme...

J'aime poursuivre le travail d'une autre et l'imaginer travailler des heures sur sa toile sans penser qu'un jour une petite jeunette reprendrait sa dure besogne (séquence émotion, versement de larmes) pour la détourner en un accessoire rétro.

La suite plus tard...

Posté par Sallyline à 13:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 janvier 2014

Menus désagréments

 

C'est suite à un fou rire avec une cliente que j'ai eu l'idée de ce post.

Nous parlions des petits plaisirs d'une journée et en particulier du bonheur extrême pour une couturière de sortir sa machine à coudre et de découvrir avec bonheur que la bonne couleur de bobine est enfilée...

J'ai donc choisi de faire un post qui fera sourire toute bonne couturière en parlant des menus malheurs que nous rencontrons lors de nos cousettes, qui peuvent nous faire perdre patience, nous décourager voir nous faire tout valdinguer dans la pièce (cas extrême, rassurez-vous!).
On commence doucement...

*Tout roule, ou plutôt le tissu file à toute allure sous le pied de biche. Couture droite, vitesse maxi, j'avance à grand pas et là...je me rends compte que je couds depuis cinq bons centimètres sans fil de canette! RRHHH

*J'arrive à la fin de ma couture. Tout s'est bien passé, il me reste genre deux centimètres de couture et hop...fil de canette fini (cette canette alors!) ou pire, le bobinot de fil se termine! Enervement suprême puissance 3.

31 Menus désagréments de couturière

 * Je brode à la main, je m'en vois pour faire sortir le fil exactement au bon endroit car le tissu est extrêmement épais, je parviens enfin à faire sortir le bout de l'aiguille avec difficulté (dé à l'appui) et hop, l'aiguille sort mais seule, sans le fil! Les brodeuses me comprendront!

 *Je couds endroit contre endroit, sûre de mon coup, le travail est fini...je retourne et... un des côtés n'était finalement pas l'endroit! Ne rigolez pas, je suis certaine que vous avez toutes connu ça au moins une fois! Et vive le découd vite!

 *Je couds et pour gagner quelques secondes je coupe direct les angles sans vérifier le résultat (je suis trop une as de la couture, je ne vérifie pas moi!), je découpe bien au ras des coutures pour éviter les surépaisseurs (bien bien au ras j'ai dit!), je retourne...le sac/trousse/vêtements (ce que vous voulez) est trop juste et comme j'ai tout coupé au max je n'ai plus assez de tissu pour refaire! Là, on frise la crise de nerfs, on a envie de pleurer, de tout jeter par la fenêtre.

31 Menus désagréments de couturière 2

*Certaine de mon coup, je découpe (large!) les pièces de mon travail une à une sur mon beau tissu bien cher avant de toute les tracer sur le tissu. Arrivé à l'avant dernière pièce, comme j'ai coupé "large", je n'ai plus assez de tissu. Et bien sûr en général c'est un tissu ancien, introuvable, acheté depuis des mois, à l'autre bout de la France!

*Je couds encore endroit contre endroit. je retourne. C'est pas bon. je découds. Je recouds. je retourne. C'est toujours pas bon. Je re-re-tourne...souviens toi à ce moment, "le découseur est ton ami"! Le tissu à force d'être cousu, redécousu, s'effiloche, il ne ressemble plus à rien et tout est abimé! Cauchemar absolu, je suis prête à laisser tomber la couture...à vie!

*Je cherche à son endroit habituel de rangement mes ciseaux (ça marche aussi pour les aiguilles, la bobine, ce que vous voulez d'essentiel en couture) sans le trouver. Je cherche de partout, commence à retourner tout l'appart sans succès. Je m'énerve, je fulmine, j'enrage...Pour au bout d'une demi-heure me rendre compte qu'ils étaient bien à leur endroit habituel. Trop énervée, j'ai plus envie de coudre!

*Tout est prêt à coudre, les pièces sont découpées, la machine est sortie, l'envie et la niaque sont là ...je n'ai pas la bonne couleur de fil! C'est tout....FIN de la couture, je remballe.

* En achetant ce tissu je savais que j'allais avoir des difficulté à le coudre mais le motif était "tellement bôôôô!". Je le mets sous le pied de biche. Effectivement, ce tissu est au choix mou/totalement extensible/statique/glissant/stretch à ne pas tenir sous la machine voir même l'ensemble. Ce tissu est ingérable, la couture est une catastrophe, le résultat inmontrable.
Désespoir quand tu nous tiens!

J'espère que ces anecdotes vous auront fait sourire et que vous penserez à ce post la prochaine fois que vous rencontrerez un de ces cas horripilants.

N'hésitez pas à partager avec nous d'autres souvenirs de couture douloureux qui nous rappellerons que nous sommes toutes des couturières malchanceuses parfois!

Posté par Sallyline à 12:27 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,